Sophia Rousseau-Mermans

Présentation*

Je suis candidate au doctorat en philosophie à l’Université de Montréal et l’Université Paris 1 sous la cotutelle de Frédéric Bouchard (Université de Montréal) et Philippe Huneman (CNRS, Université Paris 1-IHPST). Ma thèse porte sur le concept d’espèce clé de voûte et les éthiques écocentrées.

Intérêts de recherche

Mes principaux intérêts de recherche se situent en philosophie de l’écologie, en philosophie de l’environnement, et en philosophie féministe des sciences.

En philosophie de l’écologie, je m’intéresse principalement aux problèmes soulevés par le concept d’espèce clé de voûte : ses définitions et ses usages en écologie et dans le domaine de la protection de l’environnement ; les valeurs, épistémiques et non épistémiques, qui tendent à les justifier ; la relation qu’il établit entre écologie et évolution ; les divers types d’explication qu’il permet de soutenir (causales, topologiques).

Dans le cadre de ces recherches, je suis amenée à travailler sur le concept écologique d’espèce, la théorie des réseaux et l’influence de valeurs non épistémiques dans le choix des concepts scientifiques. Mon travail est particulièrement influencé par les réflexions menées en philosophie féministe des sciences, et plus particulièrement par l’approche de Helen Longino.

En philosophie de l’environnement, je m’intéresse aux éthiques écocentrées (éthiques qui reconnaissent la valeur intrinsèque/non instrumentale des « touts écologiques » : espèces, communautés écologiques, écosystèmes, …) et aux approches holistiques développée par certaines théoriciennes écoféministes (Karen Warren principalement). Dans ma thèse, je questionne les apports/limites du concept d’espèce clé de voûte pour penser ces éthiques, et l’influence qu’une perspective écocentrée/holistique féministe peut avoir sur la définition/usage de ce concept en écologie/protection de l’environnement.

Implications universitaires (2019)

  • Fondatrice et coordinatrice du Groupe de recherche en éthique environnementale et animale (GRÉEA), affilié au Centre de recherche en éthique (CRÉ) à Montréal.
  • Co-coordinatrice du séminaire Philbio de l’Institut d’histoire et de philosophie des sciences et des techniques (IHPST), Paris (avec Caroline Angleraux)
  • Coordinatrice du Réseau Neophil (en développement), parrainé par la Société de philosophie des sciences (SPS), réseau de jeunes chercheuses et de jeunes chercheurs en philosophie des sciences
  • Membre du LEIPS

Publications

Articles publiés dans revue avec comité de lecture

MALATERRE, Christophe, DUSSAULT Antoine, ROUSSEAU-MERMANS Sophia, BARKER Gillian, BEISNER E. Beatrix, BOUCHARD Frédéric, DESJARDINS Eric, HANDA I. Tanya,  KEMBEL W. Steven, LAJOIE Geneviève, MARIS Virginie, MUNSON D. Alison, ODENBAUGH Jay, POISOT B. Timothée, SHAPIRO Jesse, SUTTLE A. Curtis (accepté pour publication), « Functional Diversity: An Epistemic Roadmap », BioScience

ROUSSEAU-MERMANS, Sophia (2018), « Introduction », In S. Rousseau-Mermans (dir.), Changements climatiques, autonomie de la nature et souffrance animale : Repenser les frontières entre l’éthique animale et l’éthique environnementale, Les ateliers de l’éthique/The Ethics Forum

— (2016), « Distinction morale entre animaux sauvages et non‐sauvages : Une critique de l’approche contextuelle de Clare Palmer », Ithaque, 18, p. 73-90. 

(2015), « Les limites du principe de neutralité libérale en termes de politiques environnementales », Ithaque, 16, p. 123-149.

Chapitres en évaluation pour ouvrages collectifs avec comité de lecture

ROUSSEAU-MERMANS, Sophia (en évaluation), « Le projet WILD Cities : Les villes peuvent-elles être ‘sauvages’ », In J. Delord, B. Stiegler (dir.), Penser le sauvage, Presses Universitaires de Bordeaux

(en évaluation), « Le concept d’espèce culturelle clé de voûte : enjeux conceptuels, écologiques et éthiques », In S. Rousseau-Mermans, A. C. Dussault (dir.), Penser la protection de l’environnement à partir de l’écologie : Débats contemporains, Éditions Matériologiques, à paraître

Direction d’ouvrage collectif/dossier spécial avec comité de lecture

ROUSSEAU-MERMANS, Sophia (dir.) (2018), Changements climatiques, autonomie de la nature et souffrance animale : Repenser les frontières entre l’éthique animale et l’éthique environnementale, Les ateliers de l’éthique/The Ethics Forum

C-. DUSSAULT, Antoine et Sophia ROUSSEAU-MERMANS [ordre alphabétique] (dir.) (à paraître), Penser la protection de l’environnement à partir de l’écologie : Débats contemporains, Éditions Matériologiques

Recensions

ROUSSEAU-MERMANS, Sophia (2019), « Compte rendu de A. Federau, Pour une philosophie de l’Antropocène », La revue philosophique de la France et de l’étranger, Presses Universitaires de France, https://www.cairn.info/revue-philosophique-2019-2-page-211.htm#

C-. DUSSAULT, Antoine et Sophia ROUSSEAU-MERMANS [ordre alphabétique] (2016), « L’art et la nature », La Vie des idées. URL : http://www.laviedesidees.fr/L-art-et-la-nature.html

Lien externe (à bannir un jour) : Profil Académia

*Maquillage non permanent.